Movie Slayer

Billets d'humeurs cinéphagiques

Le DVD d’hier soir : the Social Network

The Social Network Retour à quelque chose d’un peu moins foufou avec ce que je considère comme un futur classique du cinéma avec The Social Network de David Fincher.
The Social Network Titre Original: The Social Network
Réalisation: David Fincher
Scenario: Aaron Sorkin
Casting: Jesse Eisenberg, Andrew Garfield, Justin Timberlake, Armie Hammer, Max Minghella, Mara Rooney, Rashida Jones…
Musique: Trent Reznor, Atticus Ross
Sortie: 13 octobre 2010

Synopsis:
Histoire romancée derrière la création de l’un des plus gigantesques réseaux sociaux de tous les temps, de la naissance l’idée et du conflit avec les frères Winkelvoss et Divya Narendra jusqu’aux procès contre ceux-ci et Eduardo Saverin, ancien fondateur et DAF de Facebook en passant par la rencontre avec Sean Parker et l’explosion internationale de Facebook.

The Social Network

3 raisons de le voir:

1. La rencontre cinématographique entre le scénariste Aaron Sorkin connu pour la densité de ses dialogues et le réalisateur David Fincher connu pour ses réalisation léchées et stylisées au possible : le fond et la forme.
2. La bande originale oscarisée qui marquait le premier exercice en la matière de Trent Reznor (plus connu comme le fondateur et sur membre permanent de Nine Inch Nails) accompagné ici par Atticus Ross.
3. Le casting frais qui révèle tout un groupe d’acteurs sur le point de devenir les nouvelles références du cinéma américain, en particulier le duo incroyablement efficace formé par Jesse Eisenberg et Andrew Garfield.

3 anecdotes sur le film:

1. Dans une scène, Mark Zuckerberg créé une fausse page facebook pour avoir des commentaire sur un tableau qu’il est censé étudier. La page est ouverte sous le nom de Tyler Durden, héros fictif de Fight Club qui avait déjà été adapté par David Fincher en 1999.
2. La musique du film ne serait en fait que les « brouillons » envoyés par Reznor et Ross au réalisateur qui, impressionné par la compatibilité des musiques à ses images et l’originalité de la composition, n’aurait procédé à aucun changement, malgré sa réputation de faire toujours tout refaire des dizaine de fois.
3. D’abord opposé à l’idée de voir le film, le vrai Mark Zuckerberg a finalement organisé une séance de groupe avec les employés de Facebook et a accorder au film le crédit d’avoir su retranscrire avec précision sa garde-robe de l’époque.


posted by valmens in La DVDthèque and have No Comments

Place your comment

Please fill your data and comment below.
Name
Email
Website

* Copy this password:

* Type or paste password here:

Your comment
Protected by WP Anti Spam