Movie Slayer

Billets d'humeurs cinéphagiques

Le DVD d’hier soir : New York 1997

New York 1997 Encore une valeur sure hier soir, probablement l’un des films que je regarde le plus souvent, New York 1997 de ce bon vieux John Carpenter.
New York 1997 Réalisation: Escape From New York
Réalisation: John Carpenter
Scenario: John Carpenter, Nick Castle
Casting: Kurt Russell, Harry Dean Stanton, Isaac Hayes, Lee Van Cleef, Donald Pleasence, Ernest Borgnine…
Musique: John Carpenter, Alan Howarth
Sortie: 24 Juin 1981

Synopsis:
1997, l’ile de Manhattan est devenu une zone de non droit isolée par des hautes murailles impénétrables, transformant l’ancienne capitale économique en prison dans laquelle les pires criminels sont abandonnés à leur sort. L’avion du président s’y écrase, ne laissant aux autorités qu’une seule option : charger un nouveau prisonnier de retrouver et faire s’échapper le président. Le prisonnier sélectionné est Snake Plissken, ancien soldat désabusé devenu une légende aussi bien à l’armée que chez les criminels.

New York 1997

3 raisons de le voir:

1. L’un des plus gros Badass de l’histoire du cinéma, véritable légende vivante dans le film lui-même, qui s’introduit par la réplique « I don’t car about your war nor your president » et qui est systématiquement accueilli par un « I thought you were dead… »
2. L’incroyable cohérence du scenario, aussi bien dans la mise en place de la situation (et son fameux « 1997, Now ») que dans la construction des personnages ou de l’univers post apocalyptique, faisant de ce film une pierre angulaire de la filmographie de Carpenter.
3. L’humour permanent qui transforme ce qui aurait pu être une simple série B en film culte, et cela jusqu’à la dernière image du film, qui est probablement l’un des meilleurs gag de l’histoire du cinéma. C’est aussi ce ton décalé qui permet à ce film de ne pas vieillir.

3 anecdotes sur le film:

1. Même si l’action se déroule dans les rues de New York, le film a été principalement tourné à St Louis, Carpenter profitant du décor apocalyptique que la ville avait suite à un incendie en 1976.
2. Parmi les prétendant au rôle de Snake Plissken se trouvaient Tommy Lee Jones et Charles Bronson mais Carpenter voulait absolument Russell avec qui il avait déjà travaillé sur un biopic de Elvis.
3. Il est possible, dans le jeu GTA III, de débloqué un taxi exactement similaire à celui du film (dans la scène finale) qui s’appelle Borgnine, en hommage à l’acteur Ernest Borgnine.


posted by valmens in La DVDthèque and have No Comments

Place your comment

Please fill your data and comment below.
Name
Email
Website

* Copy this password:

* Type or paste password here:

Your comment
Protected by WP Anti Spam