Movie Slayer

Billets d'humeurs cinéphagiques

Juno Temple rejoindrait le casting de The Dark Knight Rises

Juno Temple The Dark Knight Rises Après le très préssenti Joseph Gordon Levitt, c’est au tour de Juno Temple de rejoindre le casting du nouveau Batman.

Christopher Nolan a visiblement l’intention de relever le défi du casting avec son nouvel et dernier épisode de Batman. La barre était haute avec le précédent opus totalement habité par un Heath Leadger au sommet de son art, pour ne citer que lui. Et donc, après l’annonce de Tom Hardi et de Joseph Gordon Levitt (qu’on s’attendait de toutes les manières à retrouver ici), c’est au tour de Juno Temple de rejoindre la farandole. Pour ceux qui ont la mémoire courte, on avait notamment découvert Juno dans le très sombre Cracks de Jordan Scott, après quoi elle s’est littéralement essayé, à chaque fois avec beaucoup de talent, à tous les genres, de la comédie lourdingue Year One de Harold Ramis au film d’auteur introspectif avec Mr. Nobody de Jaco Van Dormael ou encore au n’importe quoi cinématographique avec Kaboom de Gregg Araki. A tout juste 21 ans, elle a réussi à faire de son accent délicieusement british et son regard provoquant et désinvolte sa signature. La voir rejoindre le casting de cette super production n’est qu’une preuve supplémentaire de son explosion, et l’heure étant encore à la spéculation, on ne peut que rêver de la voir se glisser dans la peau d’une bad girl, peut-être même dans la peau de Harley Quinn, la fiancée du Joker qui a connu ses lettres de noblesses dans l’adaptation animée des année 90 de Batman (elle avait d’ailleurs été créée pour la série).

Juno Temple The Dark Knight Rises

La production peut encore démentir cette information (en ce moment, les rumeurs les plus folles tournent autour de la production du prochain Batman, si bien qu’il est difficile de ne pas croire que tout ceci n’est pas d’une manière ou d’une autre une stratégie marketing), le casting commence à faire sens sur la papier, plus jeune que dans les anciens épisodes, il opposerait Batman à une nouvelle génération de criminels, à de nouvelles valeurs, et probablement à de nouvelles difficultés à comprendre le monde criminel qui l’entoure (et peut-être une fin pour ce héros). De plus, une Juno Temple en Harley Quinn serait une excellente manière de clôturer l’épisode du Joker entamé dans the Dark Knight.


posted by valmens in L'actu Ciné and have No Comments

Place your comment

Please fill your data and comment below.
Name
Email
Website

* Copy this password:

* Type or paste password here:

Your comment
Protected by WP Anti Spam