Movie Slayer

Billets d'humeurs cinéphagiques

A Very Harold & Kumar Christmas 3D : la bande-annonce

A Very Harold & Kumar Christmas 3D les aventures stupides et absurdes de Harold et Kumar se pousuivent dans un troisième épisode, en 3D. Plus c’est con plus c’est bon.
Pas de sortie française pour le moment.

Personnages récurent du cinéma américain, Harold et Kumar (respectivement interprétés par les polyvalents John Cho et Kal Penn) sont peu à peu devenus ce qui se faisait de plus stupidement culte au USA. Avec un humour volontairement rétrograde, une vulgarité assumée et un certain sens du politiquement incorrecte, les deux personnages ont non seulement longtemps été ce qui se faisait de mieux en matière de teen comédie au USA, mais aussi des symboles politiques malgré eux (les deux seuls personnages d’origines asiatiques à se partager seuls la tête d’affiche d’un film issu des USA). Car oui, sous couvert de comédie premier degré, la franchise permettait également de faire état du racisme aux USA, sans pour autant jamais se prendre au sérieux. Pour ces nouvelles aventures, A Very Harold & Kumar Christmas 3D, on passe dans un décor purement urbain, et dans le contexte des fêtes de noël. Apparemment, les deux larrons tuent le père noël, après ça, plus rien n’est très claire, mais si l’histoire reprend le fil des précédentes, on peut s’attendre à un joyeux non sens général. Enjoy.

Les amateurs de la séries remarqueront tout de mêmes quelques profonds changements, au-delà même de l’utilisation de la 3D. Tout d’abord, à la différence des épisodes précédents, il semble y avoir un véritable hiatus temporelle entre le début de cette histoire et la fin de la précédente, ce qui implique une évolution des personnages (le mariage de Harold par exemple mais aussi surement une évolution professionnelle pour Kumar).Ensuite, le plus gros changement n’est pas immédiatement évident, et pourtant il est conséquent : Jon Hurwitz et Hayden Schlossberg ont quitté la chaise de réalisateur pour laisser place à Todd Strauss-Schulson, un habitué de College Humour qui fait ici ses premières armes sur grand écran. Si on peut craindre perdre un peu de ce qui faisait du charme déjanté de la série, on peut espérer retrouver ici un peu du génie créatif qui caractérise tout ce qui sort de l’écurie College Humour, et surtout, on gagne en prime la présence de l’hilarant Amir Blumenfeld. Côté constantes, on retrouve avec plaisir Neil Patrick Harris qui semble prolonger un peu plus ce personnage à la limite de la schizophrénie  (caricature forcée de lui-même qui n’a rien à voire avec lui-même) qu’il a créé pour le film et qui a servi de base évidente pour son rôle dans How I Met Your Mother. On a beau le voir un peu trop dans la bande annonce (il était presque là en guise de caméo dans le premier et finit dans celui-ci avec ce qui ressemble à une histoire annexe entière). Malheureusement, on ne peut pas trop compter sur une sortie française de la chose, à part peut-être un miracle de noël.

Pas de sortie française pour le moment.


posted by valmens in Bandes Annonces and have No Comments

Place your comment

Please fill your data and comment below.
Name
Email
Website

* Copy this password:

* Type or paste password here:

Your comment
Protected by WP Anti Spam